Le cunnilingus

« Ô ton con
Qu’il sent bon
J’y fouille
Tant de la gueule que du blair… »
Paul Verlaine

Cunnilingus vient du latin cunnus, con, c’est-à-dire sexe féminin et lingere, lécher.

Dans le passé…

Le cunnilingus a été tabou dans la société occidentale jusque récemment. En revanche, il a une place importante dans le taoïsme chinois. Celui-ci considère que les fluides corporels sont des fluides vitaux et que de les ingérer permet d’avoir de cette vitalité.

Dans le Kâma-Sutra, il en est tout autrement. Il y a une longue description détaillée des 8 façons de faire une fellation. Mais seulement quelques lignes, concises, sur le cunnilingus. Et il y a même un avertissement :

« Il ne doit jamais être pratiqué par un Brahama lettré, par un ministre chargé des affaires d’un état, un homme de bonne réputation ; car si la pratique en est permise par les Shastra, il n’y a pas de raison qu’on la mette en œuvre, si ce n’est dans les cas particuliers. Ainsi, on mentionne dans les livres de médecine le goût, la force et les qualités digestives de la viande de chien, mais il ne s’ensuit pas que le sage doive en manger ». Intéressante, cette comparaison…

Lire la suite >>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s