Sexualité féminine – épanouissement & plaisir VS normes & diktats

Si nous avons gagné de l’espace dans l’expression de nos sexualités ces 50 dernières années, nous observons pourtant un grand écart entre les représentations médiatiques d’une sexualité libérée alternant paradoxalement avec un certain conditionnement par le jugement du bien-fondé de telle ou telle pratique, de tel ou tel ressenti et finalement, la réalité des choses.

En effet, la presse féminine regorge d’articles aux titres évocateurs et fallacieux « Comment obtenir 5 orgasmes par jour », « Devenir bisexuelle, c’est fun », « La pipe, ciment du couple », « Faire l’amour plus de 3 fois par semaine est signe de bonne santé du couple » et j’en passe…Mais, la sexualité est plus complexe que cela, il ne suffit pas de nous dicter ce que l’on doit faire pour éprouver du plaisir. En fait, ce qui semble être une chose naturelle et joyeuse devient pour certaines femmes une réalité tortueuse et compliquée. Et toutes ces injonctions véhiculées par notre société sont en grande partie responsables. Dans les ateliers ou lors des entretiens individuels que je mène, j’ai souvent l’occasion d’observer ce paradoxe qui conditionne et affecte fortement les sexualités féminines.

Lire la suite sur le site du Cabinet de Curiosité Féminine >>

Journée de la Sexualité Joyeuse le 7 juin à Paris

Flyer journée du 7 juin

Pour cette première Journée de la Sexualité Joyeuse, Les Chahuteuses vous proposent un événement unique et inédit : un voyage ludique, empreint de rencontres, de jeux et de paillettes, entre les mondes de l’Amour et du Désir.

Dans un superbe lieu au cœur de Paris, artistes, performeurs & créateurs travaillant autour de l’Amour et du Désir vous proposeront une journée pleine de surprises.

L’amour et le désir sont ils forcément associés ?
Peut-on désirer sans aimer ?
Aimer sans désirer ?
Désirer la même personne toute une vie ?
Désirer plusieurs personnes en même temps ?
Aimer plusieurs personnes ?

Les questions sont nombreuses, mais ne comptez pas sur nous pour vous donner des réponses toutes faites !

Nous questionnons, nous explorons, nous rassemblons les plus beaux acteurs parisiens qui travaillent autour de ces questions. A vous de vous balader, d’explorer, de discuter, de vivre et de repartir avec des réponses qui seront les vôtres !

RDV dimanche 7 juin de 13h à 23h
Au Bar Le 153, 153 rue St Martin, 75003 Paris
Métros : Châtelet- Les Halles, Rambuteau

 


LINE-UP

Direction Artistique en Partenariat avec The Lettingo Cabaret

Animations & Intervenants :
Alexia, du Cabinet de Curiosité Féminine
Flore Cherry & Les écrits polissons
Laura & Marion de Passage du Désir
Collectif l’Erosticratie
Aurélien Jena, Conseil relationnel
Anne & Elise, polyamoureuses

+ le tant attendu Jeu des Chahuteuses, qui vous accompagnera tout au long de la journée et vous permettra d’explorer de nouvelles visions !

Et encore d’autres surprises …!

 


PROGRAMME

13h : Venez Bruncher avec nous !

14h30 : Lancement du jeu, des cafés-débat et des animations + diffusion de votre playlist collaborative
http://fr.padlet.com/Les_Chahuteuses/Les_chahuteuses

20h : Venez vous lâcher avec nous !

Les détails vous seront communiqués au fur et à mesure jusqu’au Jour J.

Merci de prendre connaissance de notre Charte : http://www.leschahuteuses.fr/accueil/notre-charte/

 


BILLETTERIE :


Cet événement est ouvert à tous & à toutes. Les tarifs étant progressifs, plus tôt vous réservez, plus c’est avantageux.

Préventes :

Formules Solo (1 personne = 1 billet) : de 15 à 25€
Formule Duo (2 personnes = 1 billet) : de 25 à 40€

Différents niveaux de prix ont été mis en place pour permettre à tou(te)s d’accéder à l’événement. Ils donnent accès aux mêmes prestations, et sont en quantités limitées.

Pour prendre vos places, rendez-vous sur http://www.leschahuteuses.fr/journee-de-la-sexualite-joyeuse-amour-vs-desir/

Sur place :

Une billetterie vous sera proposée (règlement en espèces uniquement, nous n’avons pas de machine à CB) :
Entrée Solo : 30€ – Entrée Duo : 50€

Adhérents de l’association :

Une remise est accordée à nos adhérents : contacter le bureau de l’Association des Chahuteuses pour obtenir le code promo (jennifer [at] les-chahuteuses.fr)

Alors, vous venez chahuter avec nous ? ♥

Dossier : Orgasmes, les bienfaits de la jouissance

L’orgasme est l’élément de la réponse sexuelle la moins comprise en sexologie. Il est aussi un mythe, un tabou dans les mœurs d’hier et d’aujourd’hui. Souvent considéré par les femmes comme quelque chose que l’homme doit nous procurer s’il est un bon amant. Il devient alors un enjeu pour les hommes au détriment du plaisir partagé. On ignore les zones érogènes capables de le déclencher, les bienfaits qu’il peut procurer. Pourtant, il est la plus belle récompense de notre activité sexuelle !

         1.Comment ça marche chez les femmes

a) La physiologie

L’orgasme est considéré comme un réflexe du plaisir et de l’excitation.

La sensation voluptueuse qu’il procure est constituée de contractions du plancher pelvien (3 à 8 contractions) suivis de 2 à 4 secondes de contractions musculaires douces du vagin.

Les drogues d’amour :

L’orgasme, c’est l’abandon de soi, la délivrance d’une dose d’hormones et d’endorphines qui est à l’origine du sentiment de bien-être et d’assouvissement. C’est un instant court, incomparable à quoi que ce soit d’autre.

Plusieurs hormones sont sécrétées pendant l’orgasme tel que l’ocytocine connue comme étant l’ « hormone de l’amour ». C’est un antidépresseur naturel favorisant le lien et l’attachement. Deux personnes attirées sexuellement produiront plus d’hormones du plaisir que deux personnes qui ne ressentent pas cette attirance. Les hormones une fois délivrées peuvent altérer nos perceptions sensorielles, temporelles et spatiales mais augmentent aussi la tolérance à la douleur (nous verrons cela plus en détail dans un module sur le BDSM) et provoquent des sensations de plaisir et d’euphorie (d’où le fait que certaine personne puisse avoir des crises de rires ou de larmes après un orgasme).

D’autres hormones sont aussi sécrétées par le corps durant l’excitation sexuelle et l’orgasme telles que :

–    la dopamine sécrétée durant l’orgasme (connue pour ouvrir les portes sensorielles en induisant des sensations planantes de bonheur et de sérénité).

–    Les hormones produites durant l’excitation sexuelle stimulent les centres de plaisir du cerveau par exemple, la noradrénaline, une amphétamine naturelle (elle induit des sensations d’euphorie et intensifie la perception générale du plaisir, y compris celui de l’orgasme).

L’orgasme peut donc avoir une forte intensité physique et émotionnelle, et entraîner une absence totale de contrôle et de retenue.

A la différence des stupéfiants chimiques et artificiels, les drogues délivrées naturellement par le corps sont vivifiantes et non dangereuses.

Après un orgasme, une femme mettra quelques minutes avant de redescendre de son nuage.

b)  Les zones érogènes (appelées zones érogène primaires)

Souvent, les femmes (comme les hommes d’ailleurs) ne savent pas vraiment situer les zones érogènes qui déclenchent concrètement des orgasmes. Nous sommes toutes pourvues des mêmes organes, des mêmes capteurs sensitifs, mais le plaisir peut varier d’une femme à une autre. La découverte de son corps est essentielle à la découverte du plaisir.

Voici concrètement les 3 zones orgasmiques chez la femme:

Vous venez de lire 1 page sur 15 du dossier pdf. Lire la suite pour 1,5€ >>